Nos MAGASINS : CHOLET: 09 61 23 94 44 - VERTOU: 09 64 48 13 94 // Nous contacter
SCOOTER DEPOT, partenaire de
Moto HONDA 600 HORNET S 2001 31900 KMS

HONDA CB 600 HORNET S 2001

VENDUE

HONDA CB 600 HORNET S 2001 SPLENDIDE

 

VISIBLE AU MAGASIN SCOOTER DEPOT DE CHOLET

 

Et voici encore un super roadster à saisir, puisque cette magnifique HORNET 600 S de 2001 a moins de 32000 kms.
Comme vous pouvez le voir sur les photos, cette HONDA HORNET 600 S est dans un état irréprochable.

Comme a chaque fois, nous avons choisi cette moto car son propriétaire l'a bichonnée, et cela se voit !

Mais attention, c'est une moto qui marche très fort !
Bougies, pneu arrière, et plaquettes avant sont neufs.

Nous l'avons entièrement révisée et controlée, et cette HONDA HORNET 600 S de 2001 est donc garantie 3 mois.

Aucun consommable n'est à prévoir, (pneus, plaquettes, etc.), tout est simplement parfait.

CARACTERISTIQUES HONDA CB 600 HORNET S 2001

Extrait de l'article de moto-station.com - Hornet S : Jouet pour initiés

 

Légèrement remaniée en 2000 et parée d'un haut de carénage en série, la Hornet gagne en efficacité sans rien perdre de son caractère explosif...

 

Honda CB 600 Hornet S : L'essai complet

Polyvalente et aguicheuse, la Hornet s'octroie depuis 1998 un joli succès dans la catégorie très prisée des roadsters 600 cm3... mais derrière la populaire Fazer.
Cette seconde place tient à peu de choses. Contrairement à la Honda, la Yamaha a toujours été équipée d'un tête de fourche en série, et offre donc une protection contre le vent indispensable pour qui veut rouler loin et vite sans trop de fatigue.
Depuis 2000 seulement (jusqu'en 2002 pour ce millésime), la Honda est disponible dans cette version S parée de ce fameux appendice qui lui a tant fait défaut. Voilà qui adoucit sensiblement son esthétique, jusqu'alors plutôt agressive.
Cette moto n'en conserve pas moins une identité très marquée, notamment grâce à son échappement à hauteur de selle.
Compact, voire frêle, on pourrait presque se méprendre sur ses aptitudes. Mais son puissant quatre cylindres en ligne, hérité directement de la sportive CBR 600 F, lève rapidement le voile. La Hornet ne s'encombre pas de superflu pour mettre la performance pure à la portée du plus grand nombre. Et cette formule-là fonctionne rudement bien.

 

Quel punch !

L'étroitesse du réservoir et le guidon plutôt haut ménagent une position de conduite naturelle. D'autant que le dessin du cadre et le réservoir étroit lui dessinent une taille fine très agréable entre les jambes (les autres 600 cm3 se montrent nettement moins ergonomiques à ce niveau). Ainsi, tailler son chemin quotidien à bord de la Hornet relève de la formalité.
Légère, presque évidente pour l'instant, elle se conduit sans soucis. Très facile à inscrire en virage grâce à sa direction vive et son gabarit compact, elle demande juste à bien s'habituer à son freinage, devenu particulièrement mordant à l'avant dés les premiers millimètres de course du levier. Légèrement modifié lui aussi, le moteur a gagné en nervosité à mi-régime sans pour autant se montrer reposant dans la circulation. Dés le moindre ralentissement, mieux vaut alors rétrograder pour s'assurer de relances efficaces.
Naturellement, sous l'influence de ce pilotage à la cravache, la vitesse de croisière ne tarde pas à augmenter... Inutile dés lors de s'agripper au guidon, la nouvelle bulle soulage assez efficacement le buste de la pression du vent, moins la tête.
Mais ainsi équipée, la Hornet progresse très sensiblement en agrément, les grandes balades tambour battant sur autoroute vous tendent désormais les bras. Mais pour l'instant, une petite départementale se profile à l'horizon.
Lançons-nous. Quel punch ! Entre 8 000 et 12 000 tr/min, le changement de registre est radical, la Honda tire copieusement sur les bras. Fini la promenade, il faut maintenant sortir le grand jeu pour maîtriser l'engin. Malgré sa roue avant de diamètre supérieure et sa fourche modifiée sur le millésime 2000, la Hornet n'a pas gommé son manque de stabilité à rythme soutenu, particulièrement sur revêtement bosselé.
Ainsi, son guidon continue de "frétiller" en virage (comme pour annoncer le guidonnage à venir), tandis que sa suspension arrière manque toujours de progressivité et retransmet à l'avant tous ses écarts de comportement. Rien de très grave là-dedans, on ne peut exiger d'un milieu de gamme une rigueur d'hypersportive.
Mais ce comportement nerveux à rythme soutenu reste suffisamment sensible pour mériter une attention certaine, au cas où...
Pour cette raison, il est difficile de conseiller cette moto à un débutant. Mais un motard plus expérimenté, en revanche, aurait bien tort de ne pas se laisser séduire par cette Hornet, quitte à composer avec le caractère exclusif de son moteur au quotidien.


Lisez l'article complet sur moto-station.com