LES ACTUALITES

Scooter ou petite culotte

Scooter ou petite culotte

Vous voulez acheter un scooter Chinois, mais vous entendez dire que les scooters Chinois sont de mauvaise qualité, que vous en aurez pour votre argent, etc.

Il est temps de démystifier tout ça, en précisant un peu les choses.

En premier lieu, penseriez-vous à acquérir un Piaggio Evo, un Yamaha X-Max, un Suzuki Burgman neuf sur Internet, sans le voir, donc, et le recevoir dans une belle caisse en carton ou en métal ?

Puis, muni de votre plus belle boite à outil (ah, vous n'en possédez pas ?), vous voilà parti à monter la roue avant (c'est mieux, pour rouler, si on met les deux roues !), le garde boue, la bulle, etc.

Ensuite, il faut passer à la batterie, qui mérite bien d'être chargée au moins une fois, sinon... on connait la suite.

Et ne parlons pas du premier démarrage, tout un art...

Bref, croyez-vous que les constructeurs laisseraient faire cela, c'est à dire livrer un produit semi-fini au public, qui se chargerait de passer du stade semi-fini au stade terminé-produit-fiable-et-de-qualité ?

Bien sûr que non. C'est d'ailleurs aussi pour cela qu'il faut disposer d'un agrément contractuel pour distribuer ces grandes marques.

Dans le monde du scooter Chinois, ça n'est pas le cas. Des importateurs aussi improvisés qu'éphémères, vous proposent, à des prix défiant toute concurrence, des machines achetées ici ou là, au gré des opportunités qui passent.

Mais, sur le même site Internet, vous pouvez aussi acheter des salles de bains, des petites culottes sexy, des Ipads...

A titre de comparaison, demandez donc au concessionnaire Peugeot du coin de la rue de vous fournir un string ou un téléphone portable!

D'ailleurs, il est intéressant d'étudier les bilans financiers de ces pseudo-importateurs. L'un des plus importants possède des fonds propres négatifs, et, au dernier bilan publié, une perte abyssale de plusieurs centaines de milliers d'euros ! Les créanciers apprécieront...

Alors, plus sérieusement, les scooters Chinois valent le coup, à la condition de réunir les éléments suivant :

  1. S'adresser à un professionnel du deux roues

    Un professionnel ayant pignon sur rue est à privilégier, car il a ses Clients en face de lui. Il est certain qu'il n'aura pas de scooter neuf à 490 €, mais, d'une part, vous pourrez voir et toucher les machines, et, d&eapos;autre part les essayer.
    Le cas échéant, vous pourrez obtenir les coordonnées d'autres Clients que vous pourrez appeler, afin d'être certain de ne pas vous tromper.
    Une entreprise vendant à la fois sur Internet et possédant des points de vente peut très bien convenir. Il est par contre préférable de fuir les sites Salles de bains/Slip kangourou/Scooters/Téléphones.
    Un scooter, c'est comme une voiture, il faut s'y connaitre un minimum pour l'acheter par correspondance.

  2. La qualité du produit, et la garantie
    Un certain nombre d'usines ne font qu&eapos;assembler des éléments de diverses provenances. La qualité est variable, mais souvent médiocre. A éviter donc. Privilégier largement de vrais constructeurs. Il en existe, qui sont sérieux, dans la mesure où le contrôle qualité fonctionne constamment.
    90 % des vendeurs Internet proposent une "garantie" qui, en général, ne couvre que le châssis et le "bas moteur". Il faut savoir que ce n'est pas le constructeur qui assure la garantie, mais l'importateur, voire le distributeur. Un prix d'appel très bas implique une garantie nulle, même si elle est annoncée à un an. Il suffit de lire les conditions et surtout les exclusions pour prendre la décision la plus sage : fuir aussi vite que possible !
  3. Le stock et les pièces Point vital, l'approvisionnement en pièces détachées fait souvent défaut. Vérifier l'existence du stock de machines (certains n'hésitent pas à prendre des commandes, à se les faire payer d'avance, et à commander ensuite les machines en Chine !), la façon dont sont gérés les approvisionnements en pièces, et leur prix. Non pas que les scooters tombent en panne souvent, mais il n'est pas rare d'érafler la peinture, de casser un rétroviseur, etc.
  4. La réputation du vendeur
    Là encore, une petite recherche s'impose. Internet, zone de non-droit par excellence, présente l'avantage de ne rien cacher aux personnes qui savent chercher. Les arnaques sont légion, et les déçus ne manquent pas de le faire savoir. Il faut cependant relativiser, car, comme nous l'avons vu plus haut, préparer correctement un scooter n'est pas un acte anodin. Et il est possible de se retrouver "planté" avec son scooter, car on ne possède simplement pas la compétence pour le faire fonctionner correctement.
    Replacez-vous il y a seulement 10 ans. Auriez-vous acheté un ordinateur portable sans le voir, installé le système d'exploitation, les logiciels, les imprimantes, etc ?
    Un vendeur dont la réputation est sans tâche est donc un élément clef de votre décision.
    Un autre test à faire, essayez la "hotline" si il y en a une, ou, à défaut, appelez l'entreprise dans les horaires d'ouverture. Pas de réponse implique pas d'assistance, et, là encore, c'est une impasse en cas de difficulté avec son scooter. 
  5. Le prix
    Nerf de la guerre, en particulier en période de crise, le prix est décisif dans le choix de son scooter. Deux scooters identiques sur les photos ne sont pas nécessairement identiques en réalité. Et quand bien même, les fabricants et assembleurs se copient tous.
    Vous pouvez donc trouver une machine qui vous semble identique, avec un prix variant du simple au double. Dans ce cas, si vous privilégiez le plus petit prix, il conviendra d'assumer son achat (qualité de l'assemblage, qualité du circuit électrique, conditions de garantie, etc.). La vente sans marge n'a jamais mené bien loin ceux qui la pratiquent (cf. bilan financier évoqué plus haut). La perte de son interlocuteur implique le recours au système D pour celui qui a "mal" acheté son scooter.
    Pas de miracle à attendre, donc, si vous voulez de la qualité et de la tranquilité, c'est le concessionnaire qui "portera" cette responsabilité.
    C'est lui qui déballe, assemble, prépare, et garanti. Et cela a un coût.
    Comptez alors entre 900 et 1000 € pour les modèles d'entrée de gamme en 50 cc (préparés et garantis), et jusqu'à 2500 € pour les plus beaux 125 cc.
    Cela représente donc un budget de 30% à 50% inférieur à celui des grandes marques.

En conclusion, les scooters Chinois peuvent représenter d'excellentes affaires, pour peu que les conditions évoquées ci-dessus soient réunies.

C'est en ce sens que travaille ScooterDepot.fr.

  • Choix des produits : Nous travaillons avec un des plus grands fabricants de scooters en Chine.
  • Garanties : 1 an pièce et main d'oeuvre, pour peu que la machine ait été préparée en nos ateliers.
  • Pièces détachées : En stock, et disponibles sur le site http://www.shop.scooterdepot.fr
  • La réputation : 100% de Clients satisfaits. Procédez à une recherche sur Internet.
  • La disponibilité : Un interlocuteur au téléphone dans les 20 secondes.

Plus de permis ! Roulez en scooter 50cc en 50 minutes chrono

Plus de permis ! Roulez en scooter 50cc en 50 minutes chrono

PLUS DE PERMIS ?

ROULEZ EN SCOOTER EN 50 MINUTES CHRONO

Comme nombre de nos Clients, votre permis A ou B vous a été retiré subitement.
Vous avez cependant besoin de vous déplacer, et autant que possible à moindre coût.

Nous vous proposons LA solution pour vos déplacements urbains, et ce en 50 minutes chrono.


Pour des cas comme le votre, nous disposons en permanence de scooters taille adulte prêt à rouler.


Pour bénéficier de cette offre (UNIQUEMENT SUR LE DEPOT DE VERTOU), présentez vous avec une pièce d'identité, un justificatif de domicile de moins de 3 mois).


Vous repartirez avec votre scooter dans les 50 minutes

Cholet-Bruxelle en 125 cc

Cholet-Bruxelle en 125 cc

CHOLET-BRUXELLE EN SCOOTER ECCHO 125 CC !

Voici la belle histoire d'un de nos Clients Choletais, d'origine Belge, Eric, 73 printemps, et une pèche d'enfer !


Il a décidé de rejoindre, avec son scooter ECCHO 125 GT STAR White Séries flambant neuf, le plat pays de sa naissance.


Départ le 10 mai 2012.

Résultat des courses : 9h45 de trajet, 650 kms, 3 arrets café, un arret repas, et 24 litres d'essence, avant d'avoir le droit de gouter aux célèbres chocolats belges !


Voyage retour sans soucis particulier, si ce n'est le mauvais temps


A peine arrivé, Eric est reparti dans le Pays Basque, toujours en scooter !


La folie fait renverser des montagnes (oui, oui, il faut être fou pour se lancer dans une telle expédition à 73 ans).


On nous pose souvent la question de la fiabilité de nos véhicules.
Ce sont nos Clients qui apportent les meilleures réponses.


Bravo Eric, surtout ne change rien !

Attention au SP 95 E10

Attention au SP 95 E10

ATTENTION AU SUPER SANS PLOMB SP95 E10

Nous avons constaté depuis plusieurs jours des appels téléphoniques sur des problèmes de carburation.
Hors, il s'avère que les pannes en questions sont dues à l'utilisation du nouveau carburant Super Sans Plomb 95 E10, qui tend à remplacer le Super Sans Plomb 95 traditionnel.


Les scooters et motos que nous distribuons ne sont pas compatibles avec ce carburant, qui contient de l'Ethanol.


Ce carburant est plus "sec" et moins "calorifique" que le SP 95 habituel. Les conséquences de son utilisation sont :
- Une mauvaise carburation (le moteur "tourne mal"), voire un arrêt du moteur.
- Un échauffement du moteur pouvant entrainer une casse.

Si vous constatez un dérèglement de votre machine après avoir fait le plein, c'est vraisemblablement que vous avez choisi du SP95 E10 sans le vouloir.


Afin d'éviter tout problème, nous vous conseillons désormais d'utiliser le SP98, carburant pour lequel le moteur de votre machine a été conçu.


Nous vous remercions de votre confiance, et restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire

La gamme des scooters 50 cc

La gamme des scooters 50 cc

LA GAMME DES SCOOTERS 50 CC

Nous avons le plaisir de vous présenter la
gamme des scooters 50 cc ECCHO en vidéo